Notre histoire

#storytelling

Originaire de Haute-Savoie, je suis née et j'ai grandi dans les montagnes.

J'ai toujours eu un profond respect pour notre environnement et une volonté de le préserver.

C'est en grandissant que je suis venue à Lyon pour mes études et je ne l'ai plus quitté (sauf pour habiter quelques mois au Canada et en Nouvelle-Zélande).

Au fil des années, et avec quelques recherches, j'ai appris que l'impact de l'industrie du textile sur notre environnement était considérable.

C'est donc avec l'idée d'essayer de redonner du sens dans notre société et de faire "bouger les choses" sur le marché du textile que je me suis lancée avec Loca Loca.

Bon ok, ça n'a pas été aussi simple. Au début je partais sur une thèse qui étudiait les nouveaux modèles économiques sur le marché du textile, puis sur une ligne de vêtement upcyclée, puis sur la location de vêtements écoresponsables (Nu Comme Un Vert ça devait s'appeler, plutôt cool non ?)

Mais plutôt que de créer, je me suis dis, pourquoi on partirait pas de ce qui est déjà existant ? La quantité de vêtements produits est déjà phénoménale, la plupart en très (très) bon état.

Ma volonté, créer des écosystèmes par ville. Nous n'avons plus la place de jeter, tout devrait être réutilisable. Et d'ailleurs, pourquoi avons nous besoin de posséder ? Pourquoi pas juste emprunter le temps du besoin ?

Et qui, plus qu'une accro au shopping consomme beaucoup de vêtements ? Ce sont les enfants. Car ce n'est pas moins de 600 vêtements qu'un enfant porte de ses 0 à 6 ans.

Alors avec Loca Loca, je voulais faire un pari, celui qu'ensemble, nous habillons le futur.

Annouck

Nos valeurs derrière Loca Loca

Ce que nous ne voulons pas

Utiliser 2500 litres d'eau pour vous proposer un t-shirt ;

Faire 45000 kilomètres de transport avant qu'un vêtement arrive dans le pop-up store ;

Être responsable d'1/4 des pesticides mondiaux pour la production de vêtements coton ;

Utiliser 1,7 millions de tonnes de produits chimiques par an pour les teintures de vêtements ;

Faire dormir nos vêtements dans les placards ;

Jeter des millions de tonnes de vêtements chaque année ;

Que ces vêtements finissent dans une décharge ou soient incinérés.

Nous ne voulons simplement plus, que des millions de vêtements continuent d'être produits chaque année, au détriment de notre environnement.

Ce que nous voulons

Nous voulons préserver nos ressources naturelles ;

Avoir un impact environnemental qui se rapproche de 0 ;

Encourager une consommation collaborative comme modèle de société et non plus comme une alternative ;

Mettre l'échange et le partage au centre de nos modes de vie ;

Habiller les générations futures sans que ce soit au détriment de notre belle planète.

Nous voulons simplement utiliser les ressources d'hier pour construire le monde de demain.