Rechercher
  • Loca Loca | Annouck Blanchouin

Que feriez-vous, si vous aviez 10 ans pour changer le cours de l'histoire ?


Eux, ils doivent créer des mesures, pour qu'en 10 ans, nos émissions de gaz à effet de serre soient réduites de 40%. Eux, c'est vous, c'est nous, ce sont 150 personnes, tirées au sort, représentant notre société.


Une idée :

Donner la parole aux citoyen.ne.s pour accélérer la lutte contre le changement climatique.


Une question :

Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici 2030, dans un esprit de justice sociale ?


Un objectif :

Définir des mesures, permettant de répondre à la précédente question, qui seront soumises sans filtre : par référendum, par vote du Parlement, ou par voie réglementaire.


Une organisation :

150 membres participants, représentant parfaitement la société française.

1 comité de gouvernance indépendant : le CESE (Conseil économique, social et environnemental).

Des experts : du climat, de la démocratie participative et du champ économique et social.


Et beaucoup d'audace.

Une première dans l'histoire de la démocratie française.



Quelques temps après l'affaire du siècle, attaquant l’État pour inaction face à l'urgence climatique, le Président de la République a donné une mission aux citoyens. Celle d'imaginer des mesures, concrètement applicables, pour accélérer cette transition écologique, qui ne peut plus attendre.



Un comité de gouvernance indépendant pour mener à bien cette démarche.


L’organisation de la Convention Citoyenne pour le Climat a été confiée au Conseil économique, social et environnemental (CESE), un comité indépendant du Gouvernement. Il composé de personnes qualifiées dans le domaine de l’écologie, la démocratie participative, l’économie et le social.

Leur but : donner la parole aux citoyen.ne.s pour accélérer la lutte contre le changement climatique, sous une forme démocratique jamais vue.


Le changement climatique nous concerne tous, peu importe notre situation sociale, professionnelle ou personnelle.

Il était donc nécessaire que les 150 personnes sélectionnées, soient représentatives de la population française, pour que les décisions prennent en compte les situations de chacun.

Pour être le plus fidèle à notre société, ce sont les critères suivants qui ont permis la sélection : l'âge, le sexe, le niveau d'étude, la catégorie socio-professionnelle, le type de territoire et la zone géographique.



Comment s'assurer du professionnalisme et de la justesse des mesures prises durant cette convention ?


La Convention a été organisée en 7 temps, sur une durée de 8 mois.



Le préambule de la Convention souligne que :

"Aucune compétence spécifique n’est requise. Les participants et participantes travailleront avec différents intervenants, spécialistes des sujets discutés, y compris des juristes qui les aideront à traduire en termes juridiques ce qu’ils veulent mettre en place."

Au cours de ces 8 mois, les citoyen.ne.s s'informent, débattent et préparent des solutions. Au travers de ces étapes, ils sont accompagnés par des experts chargés de les conseiller, en leur apportant les connaissances nécessaires sur les sujets abordés.


Les 5 thématiques sont : se déplacer, consommer, se loger, travailler/produire et se nourrir.


Le 25 juin, les propositions ont été dévoilées. Un rapport final de près de 450 pages, contenant 149 propositions, pensées et conçues pour former un tout cohérent et une synthèse de financement.


Parmi ces propositions sur les thématiques évoquées, nous retrouvons notamment une réelle volonté d'éduquer et d'informer les français sur les enjeux environnementaux. La Convention a également proposé des transformations profondes de nos systèmes de production et de distribution avec une réelle sensibilisation. Les 150 citoyens ont, d'autre part, soulevé la nécessité de développer des alternatives, permettant de réduire les émissions des gaz à effet de serre. Ou encore réguler les marchés, pour mettre nos intérêts environnementaux avant les intérêts financiers.

Les propositions sont à retrouver : https://propositions.conventioncitoyennepourleclimat.fr/



C'est quoi la suite ?


Les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat vont être remises au Président de la République, lundi 29 juin. Ce dernier s’est engagé à ce que ces propositions législatives et réglementaires soient ensuite soumises, sans filtre, pour décider de leur adoption.


Maintenant, on a besoin que ce soit effectif. Plus on en parle, plus on donne du pouvoir à cette initiative, ces mois de travail, ce changement presque utopique de notre société.


Alors imagine, on le fait.

Imagine, on sort de cette société qui épuise nos ressources et nous asphyxie à petit feu.

Imagine, on crée un nouveau monde, basé sur le respect de l'environnement et sur l'humain.

Imagine, ce monde se met en place, aujourd'hui.




Annouck Blanchouin



Source : Site internet de la Convention Citoyenne pour le Climat



0 vue

© 2020 by Annouck Blanchouin, Loca Loca

 

bonjour@localocalyon.fr